L'Archipel des Peuples Perdus

Forum RP Médiéval-Fantastique
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [ECRITS] Lorëline Letenastärë

Aller en bas 
AuteurMessage
Lorëline Letenastärë
Erudit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1319
Localisation : Près de Paris
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 03/11/2004


Race: Elfe
Classe: Mage - enchanteresse
Métier: Responsable du Comptoir des Peuples ; Astrologue

MessageSujet: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   Ven 5 Nov - 20:20

Sur la chute des deux arbres.

Longtemps avant la venue du Soleil,
J' ai chanté à la lueur des deux Arbres
De leurs rayons dorés et argentés sans pareil
Sous Malinalda et Telperion inimaginables
Pour ceux qui n'ont jamais aperçu leurs lumières incroyables.

Longtemps j' ai été heureuse et sereine
Vivant parmi les plus sages et puissants.

Longtemps j'ai nourri mon amour pour toi
Pour qu' il soit aussi pur et brillant
Que l' éclat des deux Arbres en Aman
Et bien que tu ne me voyais pas
J 'ai toujours gardé la foi.

Longtemps j' ai été libre
Au Pays Bienheureux.

Mais un jour le mal s' est réveillé
Réfléchissant à de nouveaux plans de massacre
Longtemps nous avons combattu et résisté.
Mais il nourrit tant cette haine au goût âcre
Qu'un jour vers les corrompus il marcha.

Longtemps j' ai vécu seule parmi les plus sages et avisés,
Dans l'attente terrible de voir le prochain coup tomber.

Et le jour fatal arriva
Sans que les chefs ne remuèrent
Il réveilla un être puissant oublié
En lequel il trouva bon allié.

Longtemps je vécus dans la peur incessante
En voyant grandir toute la haine et le mal semé.

Enveloppés dans le manteau du néant
Le jour de fête se dévoilant
Au sommet du Taniquetil
Je redoutais jusqu' au bout l'ultime instant.

Tous emportés dans une danse effrénée
Ne virent pas cet apocalypse arriver.
Seuls moi, Yavanna, Mandos, Oromë, Irmo et Nienna,
Ainsi qu' Olorin, Aulë, Ulmo, Vana, Manwë et Varda,
Ressentirent cette ombre tissée de peur, de haine.

Au milieu des danseurs,
Tous me virent frémir d' horreur.
Comprenant alors je commençai de pleurer.
Les grands chefs trop tard au bas de la montagne accoururent,
Et voyant que le mal s'était déjà exécuté,
Tombèrent à genoux dignement tels des modèles de droiture.

Le peuple en silence sur Ezellohar se recueillit,
Accablé d' une douleur infinie
Le mal avait à nouveau porté ses fruits
Et il fit sombrer le monde dans la nuit.

Longtemps les larmes ont coulé
Avant qu’on ne réalise et ne réagisse.

Les troncs empoisonnés des deux Arbres étaient encore dressés
Debouts et fiers sur Corollairë.
Leurs lumières dans les Silmarils survécurent
Mais suite à la malédiction de Mandos,
Des mains des Elfes à jamais ils disparurent.

Les larmes continuent de couler
Pour ceux qui virent les deux Arbres
Et qui sont encore en vie
Car accablés de langueur et de mélancolie
Même au Pays Bienheureux cette douleur survit.


Dernière édition par le Dim 12 Nov - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Lorëline Letenastärë
Erudit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1319
Localisation : Près de Paris
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 03/11/2004


Race: Elfe
Classe: Mage - enchanteresse
Métier: Responsable du Comptoir des Peuples ; Astrologue

MessageSujet: Re: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   Ven 5 Nov - 20:22

J'ai la tête pleine de souvenirs.
je réfléchis trop.
Ma tête est remplie.
Trop peut être.
Quand viendra la goutte qui fera déborder le vase ?
Souffrirai-je toujours ainsi ?
Comment puis je refouler tous ces sentiments entre-mêlés ?
Amour, haine, honte, joie, tristesse, pleinitude, compassion, solitude, exaspération, lassitude, douleur.
Lassitude et douleur.
Jamais ne vient l'apaisement.
Celui dont j'aurais besoin dans ces moments si diffciles.
Quand je peux, j'apporte mon aide aux autres.
Mais jamais d'aide je ne reçois.
Tout cela est si dur.
J'aimerais tellement meur expliquer, leur faire comprendre.
Mais ils ne veulent pas.
Ils ne peuvent pas.
Sinon tout leur monde s'éroulerait.
Tout ce qu'ils s'étaient fabriqué.
Ce beau rêve évanescent qu'ils nomment la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Lorëline Letenastärë
Erudit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1319
Localisation : Près de Paris
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 03/11/2004


Race: Elfe
Classe: Mage - enchanteresse
Métier: Responsable du Comptoir des Peuples ; Astrologue

MessageSujet: Re: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   Dim 7 Nov - 14:43

Premier Amour

Tout commence par un profond regard
D'apparence annondine
Dû au fruit du hasard
Donnant des frissons le long de l'échine.

N'y prenant gare au début
On est pris au dépourvu
Quand on se retrouve dans cet état
Ne comprenant pas comment on en est arrivé là.

Qu'est ce que ce sentiment nouveau qui m'agrippe
Qui, à l'intérieur de moi s'agite
Occupant soudain tout mon être
Et qui commence pourtant juste à naître ?

Un mélange de contentement et de mélancolie
Alternés jours et nuits
D'humeur fallacieuses
Ou d'une torpeur malicieuse.

Pourquoi l'orage gronde-t-il
Si fort dans mon coeur ?
Comment ce regard a-t-il
Pu créer en même temps joie te malheur ?

Mais maintenant je comprends
La véritable nature de ce sentiment
On apprend à ces dépends
Que l'amour entraîne félicité mais aussi douleur
Et qu'il n'appartient qu'à nous d'entretenir notre bonheur
En sachant prendre du recul et faire des choix.




Les Livres

Les livres, inventions humaines, sont partout.
Qu'ils soient manuscrits ou imprimés,
Quel que soit le sujet traité,
Objets de culture ou de détente,
Ils sont importants.

Pour moi, ils sont un véritable délice
Et non le mortel supplice
Comme pour beaucoup de gens aujourd'hui.

Quand j'ouvre un précieux ouvrage,
C'est tout un sentiment,
C'est toute une sensation,
C'est toute une émotion,
C'est tout cela qui m'envahit.

C'est toute cette folle liesse,
Quand les mots et les lignes s'envolent
Pour ne laisser qu'images,
Comme un merveilleux voyage
Dans un pays extraordinaire.

Quand l'ivre lecture est commencée,
Rien ne peut tarir le flot incessant des mots,
Presques magiques, d'une source imaginaire,
Comme une soif insatiable,
Ou comme le feu inextinguible de la passion.

Quand le flot incessant s'atténue,
Comme le marée se retirant,
Ou comme la légère brise soufflant
Après l'orge dévastateur,
Vient un apaisement inattendu au pays de l'agréable.

Mais les passionnantes lectures peuvent être plus calmes,
Et elles surpassent parfois les quelques paroles,
Niaises, maladroites, qui se veulent réconfortantes,
Après de gros chagrins restés inapaisés,
Comme de fraîches plaies encore suintantes,
Ou comme d'anciennes plaies encore ouvertes.

Mais tout ce que je viens de dire
Pour beaucoup de gens est inconnu,
Et quand on reste incompris rien ne vaut un bon livre.


Dernière édition par le Dim 12 Nov - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Lorëline Letenastärë
Erudit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1319
Localisation : Près de Paris
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 03/11/2004


Race: Elfe
Classe: Mage - enchanteresse
Métier: Responsable du Comptoir des Peuples ; Astrologue

MessageSujet: Re: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   Dim 7 Nov - 21:15

Ton coeur

De jour comme de nuit
J'entends ce battement inouï
A jamais gravé dans ma mémoire
Comme une inoubliable histoire.

Cette puissante émotion
A allumé mon coeur d'un feu brûlant de passion
Mais sur son visage illuminé de joie
Je n'ai pas regardé assez profondément en toi.

Et sous cette pluie d'étoiles
Je me sens si pâle derrière ce sombre en voile
Car l'émouvante musique de ton coeur
Ne m'est pas destiné à mon grand malheur.





Sans titre

Je ne sais pas comment
Je fais pour être attirée encore
Et bien qu'on ne puisse être amant
Quand je le vois je tremble de tout mon corps.

C'est dur de supporter
Cette séparation prolongée
Mais je sais que même sans larmes
J'ai mal au plus profond de mon âme.


(Ah l'amour... Rolling Eyes Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Lorëline Letenastärë
Erudit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1319
Localisation : Près de Paris
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 03/11/2004


Race: Elfe
Classe: Mage - enchanteresse
Métier: Responsable du Comptoir des Peuples ; Astrologue

MessageSujet: Re: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   Dim 7 Nov - 21:17

Je vous mets la version originale en anglais, et la traduction (améliorée)


The White Angel

When the sun shine behind the clouds' whiteness
When the wind sings into my flowing hair
I lay down and I sigh.

"How can you fly without wings ?" ask you
Me, white angel call you
Surprised and affraid are you
When I fall into dream
When I fall into sorrow.

Am I alone in this sick world ?
No, you aren't, answer you
But I can't trust in you
Cause your lies hurt me.

And when everything is too hard
When I spread my great invisible wings
you scream, you cry, you call
But you don't hold me back.

So I fly to the firmament
Where everything is quiet and white
Like my weary skin
And I rest in peace in the eternity.





L'Ange Blanc
Quand le Soleil brille derrière la blancheur immaculée des nuages,
Quand le (souffle du) vent chante dans mes cheveux,
Je m' allonge dans l'herbe et je soupire.

Tu me demandes : "Comment peux tu voler sans ailes ?"
Tu m'appelles l'ange blanc
Tu t'étonnes et tu as peur
Que je deviens songeuse
Quand je deviens triste.

Est ce que je suis seule dans ce monde malade ?
Tu me réponds que non
Mais je ne peux te croire
Car tes mensonges incessant me blessent.

Et quand tout devient trop difficile
Quand j'étends mes grandes ailes invisibles
Tu cries, tu pleures, tu appelles,
Mais tu ne me retiens pas.

Alors je (m'en)vole au firmament
Où tout est paisible et blanc
Comme mon visage fatigué
Et je repose en paix pour l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Lorëline Letenastärë
Erudit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1319
Localisation : Près de Paris
Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 03/11/2004


Race: Elfe
Classe: Mage - enchanteresse
Métier: Responsable du Comptoir des Peuples ; Astrologue

MessageSujet: Re: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   Dim 8 Mai - 16:46

Je mets ici le poème qui figure ici : http://archipel.forumactif.com/viewtopic.forum?p=4685#4685
J'aimerais avoir vos commentaires.


Père,

Par cette soirée d'automne en notre camps tu es arrivé
Et dans mon coeur d'étranges émotions tu as ravivé.
De suite tu m'as captivé avec les histoires de ton monde
Et en m'adoptant, tu m'as baigné d'une félicité féconde.

Je ne voulais plus qu'être avec et auprès de toi,
Mais comme un oiseau migrateur tu es parti,
Me laissant, bien que confiante, anxieuse derrière toi.
J'ai tenté malgré tout de croire à l'infini,

Comme cette vie immortelle qui nous a été donnée ,
J'ai tenté de ne pas abandonner, de ne pas
Baisser les bras. Mais tant de choses dont on ne parle pas
D'horreurs et de massacres m'ont à nouveau rattrapée

Que la seule chose à laquelle je pouvais me raccrocher
Etait tout souvenir de toi, ah les longues soirées
Au coin du feu, légèreté, gravité, rires ou pleurs ;
Tout ne me semblait plus que désolation ou malheur.

Longtemps, ô combien longtemps j'ai erré dans la sauvage nature,
Perdant le peu d'identité que j'avais, et la raison
Presque, torturée de toutes parts par tant de sentiments. Immature ?
L'avais-je été ? Je n'avais plus rien, famille esprit, maison,

Je ne savais plus qui j'étais, perdue dans un gouffre noir
Dont je ne voyais aucune issue, comme le trouble miroir
De mon esprit, enfermé avec ses propres démons.
Le seul espoir que je voyais, comme un radeau à l'abandon

Sur une mer mauvaise, déchaînée, incontrôlable,
Etait ces mêmes souvenirs de toi, ton visage,
Que désespérée je guettais vainement à mes côtés,
Cherchant jour et nuit, sans cesse, jamais lassée.

Et finalement, plus triste que jamais je suis arrivée ici,
Ecoutant les rumeurs, fuyant la guerre, à l'Archipel des Peuples Perdus
Espérant encore te retrouver, être enfin réunis,
J'ai voulu gagner le paix. Et le moment tant attendu

Est survenu. Tu es parvenu jusqu'ici.
Nous avons vécu ensemble un moment encore,
Me comblant de joie. Mais je ne savais pas ce que tu avais vu
Et je t'ai trouvé changé, pensif et soucieux.

Au début je n'y prenais garde, mais le doute s'est installé
Entre nous, bien que je ne l'aurais jamais pensé.
Je te comprenais mal, te sentais comme étranger, et
Dans ce moment difficile où j'avais besoin de toi tu m'as laissé.

Mais comment t'en vouloir de te soucier de ta terre natale ?
Tu avais à près tout passé toute ta vie là-bas,
Tu y avais peut être des amis, de la famille,
Mais cela je ne pouvais pas très bien comprendre cela,

Ayant toujours dû fuir, perdu ceux que j'aimais
N'ayant plus de lieu où vivre, rien d'autre que toi,
Ce fut tellement dur de te voir partir encore une fois,
Dur de subir sans pouvoir comprendre ce destin. (dessein)

Egoïstement, oui, je t'en ai voulu, mais
Je voulais agir, n'importe comment, te dire au revoir,
Mais je ne trouvais pas les mots, je ne savais pas quoi dire,
Combien j'ai pu me torturer avec ça.

Aujourd'hui je ne sais pas où tu es, ni si tu vis encore
Mais il y a tant de choses que je regrette, tant de remords.
Peut être que tu reviendras, peut être pas ; la lettre sera là
En tout cas, et si j'apprends que tu es mort

Elle sera comme un gage de notre histoire ;
Et je n'aurais plus personne. Qui voir ?
A qui parler ? Je ne pourrais que m'effondrer.
Ma seule certitude sera que je t'ai aimé.

Lorëline Letenastärë

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Edgewan Tagelstan
Vassal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 193
Age : 31
Date d'inscription : 20/12/2004


Race: Humain
Classe: Mage
Métier: Diplomate-Roy des Mages

MessageSujet: Re: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   Dim 8 Mai - 18:31

Tu vois que j'avais raison pour la lettre que tu écris à mon personnage. Même quelqu'un que cela ne concerne pas a eu les lamres aux yeux ! Allez, fais confiance à ton talent et à ta sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ECRITS] Lorëline Letenastärë   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ECRITS] Lorëline Letenastärë
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la fiche de Méline Laura
» Aëline
» Education féline
» Virginie vient raconter ce qu'elle a vu au bar (pv Céline)
» Virginie passe Chez Céline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Archipel des Peuples Perdus :: (HJ) Discussions diverses  :: L'Atelier-
Sauter vers: