L'Archipel des Peuples Perdus

Forum RP Médiéval-Fantastique
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A l'enseigne du Coq Rouge

Aller en bas 
AuteurMessage
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: A l'enseigne du Coq Rouge   Mar 16 Aoû - 17:58

*avec Asherah. s'attable et commande un tonnelet de bière et un jambon. reste muet quelques temps, puis observe sa compagne avec attention, d'un œil froid et pénétrant. sourit dans sa barbe, mystérieux.*

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Mar 16 Aoû - 19:57

Regarde partout autour d'elle avec méfiance, sa capuche légèrement rabattue en arrière, et s'assoit en face du Nain. Esquisse un sourire en le voyant commander largement à manger et à boire.
Appétit féroce, hein ? Saisit les verres de grès (?) des mains du serveur si vivement et celui-ci se retrouve sans rien faire penaud, et en remplit un de bière fraîche en l'inclinant pour pouvoir en apercevoir la couleur.
Voilà qui me semble être tout à fait délicieux !
Porte le verre à ses lèvres et laisse le liquide se répandre lentement dans sa gorge pour en savourer le goût tout en essayant de ne pas porter attention au regarde du Nain fixé sur elle. Troublée elle lève son verre dans sa direction.
Santé !

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Dim 21 Aoû - 17:43

*se force à répondre dans un grondement de gorge.*
Hrum... Santé !
*continue son observation minutieuse. se décide à parler.*
Dis-moi, l'Elémentaire, qu'est-ce que tu cherches, huh ? Pourquoi t'es là et pourquoi t'as eu beson que je te forge ce collier ? Si t'as une idée en tête et qu'il y a de l'or à la clef, je veux en être, compris ?
*tend un poing rageur vers le visage de son interlocutrice.*

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Dim 21 Aoû - 17:54

*Eclate d'un rire sans retenue quand Dalunar s'emporte et la menace.*
De l'Or ? Il n'y a donc vraiment que ça qui vous motive ? Il n'est en aucun cas question d'argent ! Prenez ça comme...
*Amère, presque avec dégoût*
Une satisfaction personnelle, une question sentimentale... Certains auraient appelé ça un caprice, mais c'est loin d'être le cas, vraiment.
*Scrute le regard de Dalunar qu'elle voit maintenant en un peu perplexe, et peut être déçu aussi.*
On ne peut pas renier ses origines, vous devez le savoir aussi bien que moi... ou peut être mieux.
*Se sentant soudain énervée, elle se lève.*
Quoiqu'il en soit, la seule question d'argent est réglée : je vous ai payé pour votre travail, et il n'y aura rien de plus !

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Mar 27 Sep - 18:22

*se renfrogne, vexé de la réponse de l'Elémentaire.*
Bon, bon, ça va, ça va, j'ai compris, n'en parlons plus. Tout d'même, ça m'intrigue : vous vous faites reforger un collier une fortune, tout ça par plaisir personnel ? Pas la moindre envie de dominer le monde, de tuer des dragons et d'amasser de l'argent ? Hum, étrange... D'autant qu'il y a peu d'autres élémentaires sur l'Archipel et que nul à part vous ne sait ce que représente ce pendentif : alors, quel intérêt ?
*...*
Mais vous avez sans doute raison : on ne se refait pas... Toutefois, s'il n'y a vraiment rien, alros j'vous d'mand'rais rien, j'suis comme ça, moi, droit dans mes bottes !
*éclate de rire et choque son verre contre celui d'Asherah, puis le vide d'un trait.*

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Sam 18 Nov - 15:48

*Asherah reste surprise face à cette soudaine joie qui semble saisir le nain. Encaisse du poignet le choc brutal du verre du nain, et avale finalement le contenu de son verre. Se remet à pense à son passé et répond au nain*
Il y a des choses que rien n'efface, pas même la domination des autres et du monde, l'aventure, l'or... Effectivement, je suis la seule Elémentaire du feu sur l'île, et la guerre l'explique en partie.
*S'assombrit*
Cependant, si d'autres se mettaient à arriver, je ne suis pas sûre qu'il m'accueilleraient chaleureusement.
*Son jeu de mot l'embarrasse plus que ne la fait rire, mais elle poursuit*
Quand je dis, "plaisir", ça n'est pas forcément à prendre à la lettre... Les êtres peuvent se retrouver régis par des sentiments bien paradoxaux. Cette pierre a été plus que difficile à obtenir, et j'y ai laissé beaucoup. Elle est loin de me rappeler de bons souvenirs, et pourtant, elle devait être sertie...

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.


Dernière édition par le Dim 10 Déc - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Dim 10 Déc - 21:15

*éclate de rire en entendant le jeu de mots involontaires de l'Elémentaire. puis, reprenant — difficilement — le contrôle de ses côtes, il l'écoute, très intéressé.*
Ah oui ? Et qu'est-ce que ça vous a coûté, j'peux l'savoir ? Et une aut' bière pour notre table, par Ömberly !

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Dim 10 Déc - 21:39

*Se retrouve soudain saisie devant le rire sincère du nain. Elle ne peut s'empêcher de rougir légèrement tellement ce genre de situation lui est devenue étrangère. Elle tente de sourire cependant, se laissant aller à des sensations longtemps oubliées. Mais son regard reste pensif et amer lorsque le nain l'interroge. Elle saisit sa bière pour se donner un peu de courage et plonge ses yeux dans ceux du nain pour observer sa réaction*
J'ai perdu la reconnaissance de mon peuple pour ce caillou...
*Elle n'ose pourtant pas continuer*
Je ne pense pas que vous ayez entendu parlé des rites chez mon peuple... je me trompe ?

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Jeu 14 Déc - 16:19

Ca s'pourrait... ou p'têt' pas. D'toute manière, j'ai un pot de bière, mes deux oreilles et ce qui reste de ma tête, alors j't'écoute, Pyrlâd, tout ça m'intéresse; si c'est une histoire de mort, de sang, de violence et de trésor, par Gerfenssar ! Raaah, ça m'rappelle mon jeune temps, par les bottes de sang d'Almingar !
*frappe la table du poing. se lève et dégaîne sa hache. bien qu'éméché, le Nain fait preuve d'une rare virtuosité lorsqu'il entame un ballet solitaire dans l'auberge. non pas qu'il soit gracieux, comme un Elfe par exemple, mais l'efficacité des ses feintes et de ses mouvements rageurs fait peur et plaisir à voir. il se trouve bien quelques coiffes et quelques plumes ornant ses coiffes qui quittent quelques fronts outrés, mais le Nain s'en soucie comme d'une guigne. se trouverait-il quelqu'un pour lui tenir et à l'instant il rejoindrait un autre monde, quel qu'il soit.*

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Ven 15 Déc - 16:46

*Asherah ne put réprimer un sourire carnassier quand Dalunar prononça le mot violence et trésor. Elle le vit trancher des plumes et même des bouts d'étoffe, et le regarda faire avec plaisir. Cela faisait longtemps qu'elle ne sétait pas "amusé" avec quelqu'un... Cependant, elle se demanda si Dalunar allaitêtre sensible à son histoire. Allait-il vraiment percevoir ce que cela pouvait représenter ? Peu importait quelque part, après tout. Et peut-être même que cela la soulagerait d'en parler. Elle s'adossa mieux contre sa chaise, la tête renversée, les yeux fermés, et réfléchit quelques instants*
... Par où commencer... ? ...
*Elle rouvrit les yeux et se pencha très légèrement vers le nain*
Vous savez peut-être que les Elémentaires du Feu sont très solitaires et individualistes. Nous vivons dans des sortes de clans très restraints et fermés à toute intrusion extérieure... même à des gens de notre propre race parfois. Il arrive aussi que certains clans se livrent même des combats sanglants. La notion de famille est presque inexistante chez nous, tout comme les notions de race et de "clan" sont relatives. Ce dernier peut-être considéré comme une famille, étant donné la sécurité qu'il apporte. Sans y être totalement dépendants les uns des autres, on veille à ce que rien n'arrive. Pourtant... avec la venue des humains, tout a changé.
*Elle scrute le visage du nain pour tenter de percer à jour ses pensées.*
Les clans sont devenus encore plus hostiles les uns envers les autres, et un climat de tension constante s'est installé. Le problème est que je suis loin d'être âgée, et je n'ai donc pas connu la "période dorée" de ma race. En réalité, mes parents ont dû être tués dans une lutte entre deux clans, et j'ai donc été recueillie par un clan différent du leur. J'ai été élevée plus ou moins comme une étrangère, toujours solitaire même si on veillait sur moi de loin.
Quoiqu'il en soit, je n'ai jamais été réellement acceptée. Or après que les humains ont cherché à exterminer les différentes races, mon peuple est devenu nomade, et il a désiré former ses membres. Dès le plus jeune âge, on nous entraînait au combat, à maîtriser nos pouvoirs, ... Et il est arrivé un jour où nous sommes allés à une sorte de grand rassemblement qui regroupait divers clans. Je n'avais jamais vu autant d'élémentaires ! Il semble que le sujet était tabou car lors du voyage, je me suis bien rendue compte qu'un but était visé, mais personne ne voulait répondre à mes questions. Tout le monde avait l'air inquiet...
*Les souvenirs remontent de plus en plus clairement à sa mémoire mais Asherah hésite à poursuivre son récit : elle se demande à présent pourquoi elle retrace toute cette histoire à un nain qui n'en a probablement rien à faire. Regardant la porte, elle pense à se lever pour partir.*



HJ : je me suis dit qu'il vallait peut être mieux que je m'arrête en chemin pour que ce soit digeste... Surprised

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Mer 3 Jan - 18:30

*c'est bien l'une des rares fois de sa vie où le Nain n'est pas nombriliste, presque en état de grâce. après s'être rassis, avoir vidé d'un trait son bock et rempli de nouveau celui-ci, il pose les coudes sur la table, le menton dans la main et, les yeux fixés sur sa compagne, il écoute de toutes ses oreilles. ne cherche pas d'inutiles mots. espère que sa conduite forcera simplement la jeune femme a poursuivre et à achever son histoire qui s'annonce palpitante.*

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Jeu 4 Jan - 17:06

*Se retournant alors vers Dalunar, elle le voit, plus calme que jamais. Aurait-elle réussi à l’intérêt quelque peu avec son histoire ? Qui eut dit qu’elle aurait pu briser la glace aussi facilement…Quoiqu’il en soit, son air curieux l’encourage et lui donne envie de continuer. Mais elle espère que ce n’est pas une ruse du nain pour entendre l’histoire jusqu’au bout.*
Nous avons donc fini par arriver dans un endroit plutôt montagneux ; il était difficile de supporter un tel froid pour nous, les jeunes, qui y étions peu habitués. Des tentes furent dressées partout dans la plaine, en fonction des différentes tribus, et c’est alors que je me suis rendue compte que quelque chose n’allait pas : si notre tribu était de taille moyenne, j’ai pu me rendre compte qu’il en était de bien plus grandes ! Et aussi, j’ai pu constater que certaines étaient au bord de l’extinction. Les jeunes ayant été rassemblés, j’ai voulu discuter avec ceux que je connaissais pour leur parler, leur demander les raisons de tout ceci. Mais comme il en avait toujours été le cas avec moi, on se tut ; personne ne daigna me répondre.
Plusieurs jours passèrent, et je crois que je n’ai jamais été aussi impatiente et tendue. Je me serais crue prisonnière…et tellement seule alors que nous étions tout un groupe. On était tous plus ou moins cloîtrés dans une tente large, sans en sortir bien qu’on ne nous ait pas donné d’interdiction formelle. Je ne sais pas combien de jours s’écoulèrent exactement, mais ça doit rester peu important, malgré mes impressions.
*Elle frissonna tout en se rappelant ce qu’elle racontait, et surtout, en anticipant la suite…*
On vint nous chercher plus tard, sans un mot, et tous les élémentaires se mirent alors en route vers un plateau recouvert des grands rochers, à partir duquel la montagne était facilement accessible. C’est à ce moment là que tout devint clair, car un des élémentaires qui semblait être un chef reconnu vint se poster en haut d’un rocher pour parler à la foule. Il expliqua alors le pourquoi de notre venue ici, et le but… j’étais mortifiée. C’est la première fois que j’entendis parler des attaques des humains, et je compris alors pourquoi certains clans étaient peu nombreux, et je réalisai que le notre avait dû subir beaucoup d’attaques, surtout que nous étions une fusion de plusieurs clans.
*Elle esquissa un sourire amer, et une étrange lueur passa dans ses yeux*
Un responsable de notre groupe s’approcha de moi et m’avoua donc que mes parents avaient été tués alors qu’un raid humain s’abattit en pleine lutte entre deux clans. On me dit que mes parents furent lâchement abandonnés sans qu’on sache s’ils étaient vraiment morts ou pas. Et c’est ainsi que j’ai intégré un clan différent de celui de mes parents.
*Bouge sur sa chaise, et s’arrête de tourner son verre entre ses mains pour avaler une gorgée de bière avant de recommencer à parler.*
Quoiqu’il en soit, je n’ai jamais entendu quelqu’un exciter autant de haine à une foule. Et quel en était le but ? Il voulait former dans chaque clan un guerrier plus puissant que tous ceux présents qui avaient amassés une belle expérience, un élémentaire sans pitié et qui aurait appris à vaincre ses peurs, afin de pouvoir lutter plus facilement contre les hommes… et je les soupçonne d’avoir voulu monter une armée de mercenaires. Ils nous avaient donc rassemblés, nous les jeunes, afin de nous lancer dans la montagne pour engager une lutte à mort.
*Elle ferma les yeux pour continuer, tant les images qui lui revenaient à la mémoire étaient fortes*
Nous devions donc, une fois seul, résister aux assauts du froid pour prouver que nous étions aptes à survivre dans n’importes quelles conditions. En luttant les uns contre les autres, nous étions censés améliorer toutes nos techniques de combat, et également mieux maîtriser notre pouvoir d’élémentaire. Nous devions gravir la montagne à la recherche d’un objet… d’une pierre, but secondaire de la quête qui prouverait que nous avions terminé notre enseignement.
*Elle rouvrit les yeux et saisit son collier pour le déposer entre les mains de Dalunar*
Une pierre… couleur de sang, très rare, et difficile à obtenir, qui reflèterait tant notre race, que l’épreuve que nous avions traversée. Certains sont redescendus avant d’avoir commencé, apeurés, effrayés même, ou alors parce qu’ils étaient trop faibles… et ils ont été tués par notre propre race. Certains sont morts en chemin, de froid, de faim, de soif… Et les plus forts, se sont entretués. J’ai pu vite m’apercevoir que la colère et l’inimitié que j’avais l’impression que l’on ressentait envers moi étaient réelles. Je fus la première cible, on s’acharnait contre moi, mais j’ai développé une résistance à toute épreuve… et je les ai tués. Tous ceux qui n’ont pas eu l’intelligence de fuir quand je les ai repoussés sont morts entre mes mains. J’ai mis énormément de temps à trouver cette pierre, et quand je l’ai eu trouvé, comme je n’avais aucune connaissance pour ce qui touche à l’extraction des métaux, j’ai eu un mal fou à l’extraire de son rocher… Je vous passerai les détails…
*Penche la tête sur le côté, et son visage semble plus rose que jamais*
Lorsque je suis redescendu de la montagne, j’ai bien retrouvé sur mon chemin les corps de mes semblables… et si horrible que cela puisse paraître, je n’ai eu que plus de facilité à trouver mon chemin…
*Le regarde dans les yeux*
On n’oublie jamais le visage de quelqu’un que l’on a tué…
Quand je suis enfin arrivée sur le plateau qui accueillait le camp, j’ai entendu des cris lorsque quelqu’un m’a aperçue, et tout le monde s’est précipité. Leurs regards étaient si inquiets, si horrifiés, que je me suis vite posée des questions. Le chef de la tribu saisit la pierre de mes mains, l’observa fébrilement, et me la jeta au visage. Ils avaient sous-estimé la difficulté des la quête : j’étais apparemment la seule survivante… tous étaient morts ou avaient été tués. Personne ne chercha à me tuer bien entendu, et je fus reniée et chassée. Et j'ai donc dès lors commencer à rôder et à vivre seule.
*Elle passa une main sur son front pour en mesurer la chaleur, puis dans ses cheveux pour s’assurer qu’aucun flammèche ne les parcouraient, puis regarda Dalunar, et dans ses mains, la pierre*
Peut-être que vous mesurez maintenant ce que symbolise cette pierre… et ce qu'elle m'a coûté.

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Mar 13 Fév - 13:09

*s'est tu durant toute l'histoire, absolument captivé par l'Elémentaire. le Nain en a même oublié de vider sa pinte. toutefois, de longs frissons de plaisir l'ont parcouru tout au long des péripéties et dans un paroxysme d'exaltation, le Nain finit par exploser.*
Si je comprends ? Par les tripes épandues de Malgleôr, voilà la plus formidable aventure qu'il m'aie été donnée d'écouter ! Par les bottes de sang d'Almingar, ta vie fut riche de sang et de gloire ! D'or, point assez, mais foutredieu, quelle femme tu es !
*se lève et dégaine ses deux haches, les yeux brillants d'excitation.*
Y aurait-il plus grand honneur que de m'affronter en duel ? Aurais-je plus grand honneur que de t'affronter en duel ?
*se tourne vers le clients qui instinctivement avaient pris leur distance.*
Allons, racaille, dégagez le terrain ! Il va y avoir du sang et un beau combat en perspective ! Ne vous avisez pas de vous en mêler, encore moins de prévenir les gardes : je garde trace de tout visage en ma mémoire !
*se tourne de nouveau vers la jeune femme.*
Alors, qu'en dis-tu ?

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Mar 17 Avr - 17:08

*Asherah se retrouve totalement béate face à la remarque du Nain, et commence à éclater de rire, et lui répond, un large sourire aux lèvres, pleine de malice*
Et bien maître Dalunar, un nain de votre envergure n'a-t-il jamais entendu un récit plus à son goût ? je suis flattée !
*S'écarte vivement de la table lorsque le Nain dégaine ses hâches et la renverse. Tous ses sens se mettent en alerte alors qu'elle sait bien que le nain ne va pas l'attaquer, et elle tente de se détendre. Elle respire profondément et, se redressant, elle s'adresse à lui*
Je vois que vous n'avez pas perdu en rapidité et en dextérité, et ce serait un honneur de me battre en duel avec vous... Cependant...
*Elle a peur de la réaction du Nain à cet instant, mais refuse de se battre et à besoin de lui expliquer. Ses yeux trahissent une souffrance intérieure*
... cependant je ne me bats pas par plaisir et je pense que ça n'arrivera jamais. J'ai tué de nombreuses personnes, c'est un fait, mais je l'ai fait par nécessité absolue. Je suis navrée, mais je ne suis pas prête à me lancer en duel contre vous... pas encore.
*Elle regarde vaguement autour d'elle les gens apeurés, et, remettant la table sur ses pieds, elle y dépose de quoi payer sa part. Elle n'ose que moyennement regarder le nain en face, mais attend tout de même sa réponse avant de s'en aller. A ce moment, c'est la première fois qu'elle a peur de perdre quelqu'un. Dalunar est une des rares personnes avec qui elle s'ait sentie bien depuis son arrivée sur l'île, et sur ses entrefaites, elle a peur qu'il la rejette, et c'est la première fois.*

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalunar Bloodax
Vassal
Dalunar Bloodax

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Nain-Forgeron de Dipälass
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Nain
Classe: Guerrier
Métier: Forgeron

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Mer 18 Juil - 12:45

*Le Nain éclate de rire devat la mine surprise de l'Elémentaire, et peine à se calmer. Point vexé par son attitude, il ne peut qu'admirer la sagesse de sa compagne.*

Dame, si tu étais quelqu'un d'autre, je croirais que tu as fait dans ton froc, par Ömberly ! Mais je sais bien que ce n'est pas le cas, et que tes raisons de décliner ce duel sont bonnes. Décidément, tu me plais, par les bottes de sang d'Almingar !

*Le Nain rengaine ses haches et, écrasant au passage les pots de bière qui jonchent le sol, il s'approche de la jeune femme et lui tend la main.*

_________________
L'or et le sang ont la même saveur ! Le sang et la gloire... et leur mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asherah
Vassal
Asherah

Féminin
Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 20/11/2004


Race: Elémentaire du Feu
Classe: Rôdeuse
Métier:

MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   Mar 7 Aoû - 17:54

*Asherah qui était déjà figée sur place se liquéfie. En regardant le nain rire, elle se détend, mais elle affiche plus une moue qu'un franc sourire, gênée. Elle se dit que finalement, même s'il est difficile de raisonner un nain, celui-ci n'est pas si difficile que ça. Elle rougit jusqu'aux oreilles mais se réjouit plus ou moins de la situation. Des images défilent rapidement dans sa tête après la longue évocation de tous ces souvenirs, et le geste de Dalunar se fond avec ceux des chefs de clans... C'est une bonne chose. Une sorte de pacte, un acte de reconnaissance. Elle ne comprend que moyennement ce qui lui arrive mais elle sent que c'est très important... pour elle. Elle tente de sourire, et avec des mouvements un peu maladroits elle se rapproche de la table pour atteindre la main de Dalunar. De petites flammèches parcourent ses cheveux et elle le sent, ce qui n'est forcément pour la rassurer. Elle respire profondément pour apaiser son trouble et glisse sa main dans celle du nain.*

_________________
Gardez vos distances si vous n'avez pas de bonnes raisons de m'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'enseigne du Coq Rouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'enseigne du Coq Rouge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» Count as Peintur' Rouge
» le livre rouge
» Teindre du cuir en rouge ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Archipel des Peuples Perdus :: La Capitale : " Andromÿs Faerÿ " :: Les Halles Enchantées :: Auberges-
Sauter vers: